La Parenthèse présente :  » Les belles-Soeurs »

Quand :
7 février 2020 @ 20h00
2020-02-07T20:00:00+01:00
2020-02-07T20:15:00+01:00
Où :
Maison de la Ruralité de BIOUL
22 place Vaxelaire
Coût :
tarif en prévente : adulte 8.50€ - enfants jusqu’à 12 ans 5.00€
Contact :

Cie anhétoise de théâtre La Parenthèse
Présente à la
Maison de la Ruralité de BIOUL- 22 place Vaxelaire
les 7-8 février et 21-22 février 2020 à 20h00 
Et au
CCDinant – 37 rue Grande
le samedi 07 mars 2020 à 20h00

LES BELLES-SŒURS         d’Eric Assous

Mise en scène   Monique Saelens

Site www.cielaparentheseanhee.be
contact@cielaparentheseanhee.be

tél info et réservations : 0473 255 310

tarif en prévente : adulte 8.50€ – enfants jusqu’à 12 ans 5.00€
par virement sur le compte La Parenthèse BE 39 0004 2525 9619
(le jour même adulte 10.00€ et enfant 6.00€)
————————————————————————-
Les Belles-Sœurs d’Eric Assous nous fait les témoins indiscrets d’une pendaison de crémaillère qui va dégénérer.

L’informaticien Francky (Christian Massart) et Nicole (Fred Colot) la ménagère popote
s’installent à la campagne et ont invité les deux frères de Francky et … leurs épouses.
Si les hommes sont soudés par une solide affection, ces dames n’ont pas grand-chose en commun.

Mathilde, l’intello acide (Monique Saelens) mariée à l’avocat Yvan (Pierre Goffioul)
râle sans vergogne sur le fait de devoir se farcir une réunion familiale.
Christelle (Maggy Ancion) et ses vêtements de marque mènent à la baguette David (Johan De Clercq) le débonnaire dentiste.

L’irruption de Talia (Isabelle De Longueville), la secrétaire de Francky va mettre le feu aux poudres et faire exploser des années de silence et de bienséantes convenances.

Les Belles-Sœurs un texte contemporain, délicieusement aigre-doux.
Les personnages ne sont pas des héros, mais des hommes et des femmes comme
vous et moi, avec leurs faiblesses, leurs petits (et grands) défauts et leurs qualités.
Dans cette confrontation avec la vérité et dans le jugement contenu dans le regard
des autres, ils doivent affronter la jalousie, la rivalité et faire face à l’usure qui mine
depuis longtemps leur union.
On regarde avec attendrissement leurs faiblesses, on savoure les répliques fielleuses
et si l’on se demande jusqu’où peut dégénérer une telle situation, il est difficile de ne pas s’interroger sur nos propres réactions.