Stage avec Norman Taylor:
« Il m’a dit bouge de là »

Les 4, 5 et 6 novembre dernier se tenait à la Marlagne le stage animé par Norman Taylor, ayant pour thème « Attention où vous marchez, vous piétinez vos rêves ! ». Plus qu’un stage, une rencontre !

Le ton fut d’emblée donné : la part belle serait faite au mouvement que notre homme analyse, décompose, décortique et dissèque…pour finalement arriver à tout dire, sans un mot !

Pour ce faire, le professeur au physique spectaculairement nerveux et dynamique, observe sans relâche le groupe et chacun, jusqu’à trouver celui ou celle que l’inspiration ou l’exercice du moment lui donne envie de singer. Norman Taylor demande alors, avec bienveillance, l’autorisation de sa victime, toujours follement consentante d’être mimée par le maître de cérémonie. Car il est en effet grisant et toujours hilarant d’être imité par Norman Taylor.

Autorisation obtenue, celui-ci, avec un délicieux accent anglais, s’extasie et interpelle le groupe: « C’est excellent, venez voir tout ce qu’il ne faut pas faire ! ».  L’enthousiasme est non feint car Norman se saoule du mouvement des autres. Tous sont prétextes à exercices et enseignements.

Du bout de son regard perçant, il scanne en quelques secondes les attitudes les plus anodines, telle que la descente d’un escalier. Après avoir été décomposés, quelques pas nonchalants, se transforment en un exercice. En quelque minutes, le groupe se retrouve à descendre ce même escalier à la manière d’une comédie musicale avec la maîtrise (ou pas …) des temps et contre temps.

Au terme des trois jours, c’est tout notre corps qui nous signifie qu’on est passé entre les mains de Norman Taylor, qui n’a cessé de nous dire « Bouge de là … mais pas comme ça ! ». Chacun de nos muscles, même certains dont on ignorait l’existence, a été sollicité en bougeant à la manière d’un super héros, Monsieur Hulot ou encore de Charlot.

Loin d’avoir piétiné nos rêves, on en a touché quelques-uns !

Lorraine MONTELLIER

Présidente des Homards de Vinci

image0 image1 image2 image3 image4

Bye bye
« Umbrella Sky Project »

byebye

Bye bye « Umbrella Sky Project »

 

Ils ont fait le buzz durant l’été. L’heure est venue pour eux de quitter les airs pour débuter une nouvelle vie…

Le Collège communal a le plaisir de vous inviter au Point Presse pour le décrochage de l’installation « Umbrella Sky Project »
ce mardi 11 octobre à 10h30, au croisement de la rue Haute-Marcelle et de la rue de l’Ouvrage.

L’Échevine de la Culture Cécile Crefcoeur vous dévoilera la nouvelle vie de ces parapluies transformés en œuvre d’art, qui ont égayé la rue Haute-Marcelle durant tout l’été et suscité l’enthousiasme des Namurois, promeneurs et commerçants, mais aussi des touristes.

Cette œuvre s’inscrivait dans la politique culturelle
« Namur Confluent Culture«  qui encourage l’acquisition d’œuvres d’art contemporain, mais aussi l’accès de tous à la culture et l’intégration de l’art dans l’espace public.

Palmarès Concours National
et Trophée Royal

Palmarès Concours National
et Trophée Royal
Saison 2015 – 2016

CONCOURS NATIONAL

  • Prix spécial du jury
    Pour la créativité esthétique dans l’habillage du spectacle.
    Le Théâtre d’Appoint (Orp-Jauche) dans
    Le Cercle de Craie caucasien de Bertolt Brecht
  • Prix d’auteur belge
    Pour la meilleure réalisation d’une pièce d’auteur belge.
    Les Comédiens du Petit Ry (Ottignies) dans
    Le Mariage de Mademoiselle Beulemans
    de Fernand Wicheler et Franz Fonson
  • Prix Hathor
    (attribué à titre personnel par Monique Dobly)
    Pour la compagnie dont la création en matière de musique et de décor sonore a été jugée d’un réel apport à l’œuvre présentée
    Le Théâtre du Défi (Namur) dans
    Les Estivants de Maxime Gorki
  • Prix Phébus
    Pour la compagnie dont la création en matière d’éclairages aura été jugée d’un réel apport à l’œuvre présentée.
    La Compagnie du Rocher Bayard (Dinant) dans
    Les Sorcières de Salem d’Arthur Miller
  • Challenge des Briscards
    Pour la compagnie ayant présenté la meilleure réalisation d’un spectacle avec une majorité de jeunes.
    Créathéa (Bruxelles) dans
    L’étrange Affaire Haversham de Sophie Debouck
  • Challenge Guy Villers
    Pour la compagnie ayant présenté le meilleur spectacle d’écriture récente (moins de 10 ans)
    La Compagnie Parazar (Hamois) dans
    Un Temps de Chien de Brigitte Buc
  • Challenge Louis Stuerebaut
    Pour le meilleur spectacle réalisé par un metteur en scène
    non-professionnel.
    Le Théâtre du Défi (Namur) dans
    Les Estivants de Maxime Gorki
    La médaille de bronze de la FNCD est accordée à titre personnel au metteur en scène, Bernard Antoine.
  • Challenge Edouard Hebden
    Pour la plus belle présentation scénique au service de la pièce.
    Le Cercle royal Les Vaillants (Attre) dans
    Le Journal d’Anne Franck
    de Frances Goodrich et Albert Hacket
  • Challenge Robert Berx
    Pour la compagnie ayant présenté, avec imagination, créativité et grande économie de moyens, un spectacle réalisé uniquement par des amateurs.
    L’Etincelle (Bruxelles) dans
    L’Inscription de Gerald Sibleyras
  • Challenge Fernand Darding
    Pour la compagnie ayant manifesté, dans le choix de la pièce, un souci d’originalité, de recherche et de découverte.
    Le Théâtre du Lointain (Mouscron) dans
    Tout le monde veut vivre de Hanokh Levin
  • Challenge Jean et Léopold Martien
    Pour la meilleure mise en scène.
    Les Trouvères (Bruxelles) dans
    Exercices de Style de Raymond Queneau
    dans une mise en scène de Vincent Dujardin
  • Challenge Louis Delforge
    Pour la meilleure interprétation d’ensemble.
    Les Trouvères (Bruxelles) dans
    Exercices de Style de Raymond Queneau
  • Médaille d’argent de la FNCD aux lauréats de l’épreuve finale
    Le G Théâtre (Mons) dans
    La Tectonique des Sentiments d’Eric-Emmanuel Schmitt
    Le Théâtre d’Appoint (Orp-Jauche) dans
    Le Cercle de Craie caucasien de B. Brecht
    Le Théâtre du Défi (Namur) dans
    Les Estivants de Maxime Gorki
    Les Trouvères (Bruxelles) dans
    Exercices de Style de Raymond Queneau

TROPHÉE ROYAL

Prix du Public

(offert à titre personnel par Jos Strauven)
attribué, suivant le résultat des votes des spectateurs, à
Le Théâtre d’Appoint (Orp-Jauche)
dans
Le Cercle de Craie caucasien
de Bertolt Brecht

Le Trophée Royal

Le Théâtre d’Appoint (Orp-Jauche)
dans
Le Cercle de Craie caucasien
de Bertolt Brecht


Notre grenier à costumes, maintenant en ligne !

Notre « Grenier à costumes » est dorénavant accessible en ligne et dispose d’un certain nombre de costumes et accessoires qu’il met en location pour les compagnies de théâtre, les associations, les écoles, les particuliers…

Les tarifs diffèrent cependant que vous soyez affiliés ou non à l’ANTA.

Les costumes reçus en dépôt des troupes sont identifiés et classifiés.

Les compagnies donatrices peuvent ainsi, si besoin en est, les obtenir en prêt gratuitement.

Attention

Notre grenier propose aujourd’hui un peu plus de 1000 références qui ne sont pas toutes reprises encore sur le site.

Nous y travaillons chaque semaine et serons bientôt en mesure de vous les proposer en ligne.

Si vous ne trouvez pas le vêtement recherché, ou souhaitez obtenir des informations, contactez ou prenez rendez-vous auprès de Arlette Finkelsztein au 0476/59.44.31 ou par mail: arlette.finkelsztein@anta-theatre.be

www.anta-grenier.be